Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Femmes    Pratique    Le Mali    Publicité
CALENDRIER 
Comment faire de la publicité sur abamako.com?


       Imprimer cet événement


Nom du Calendrier: Business - Foires - Forum - Expositions
Début: mardi 4 Avril 2017
Date de fin: mardi 4 Avril 2017


Exposition à l’Institut Français de Bamako: TRANSHUMANCE ET COMMERCE – MOBILITÉ À RISQUES

Cette exposition, portée par l’ONG Acting for life dans le cadre du projet de renforcement de la résilience de pasteurs et agropasteurs par la sécurisation de la mobilité transfrontalière et réalisée par le photographe Gilles Coulon, se déroulera simultanément sur deux sites. A l’Institut français du Mali et à l’agence AIRFRANCE (ACI 2000). «Gilles Coulon1, cet habitué des longues et difficiles marches des pasteurs transhumants nous amène, à nouveau, sur des pistes légendaires d’une quête nécessaire… changer d’horizon. Il nous fait descendre, d’abord, les pistes que suivent les troupeaux en février vers le sud du Burkina jusqu’au Togo à la recherche de plus appétissants pâturages et de nouveaux marchés de bétails. Ensuite, il nous fait remonter en leur compagnie en juin au nord, vers Fada-Ngourma d’où ils sont partis. Avec les yeux de Gilles, nous suivons les reines cornues qui mènent la marche. Leurs sabots contre les talons des bergers, elles avancent serrées les unes contre les autres. Unies, dans cette marche plusieurs fois marchée, elles se souviennent des contours de chaque talus. Elles se rappellent la couleur de l’herbe de chaque clairière. Gilles pose notre regard juste derrière les hommes qui marchent à l’arrière ou au milieu du troupeau. Rarement, devant. Le bâton de berger sur les épaules, ces hommes marchent lourdement… Au départ de chaque traversée, ils doutent ils ne savent de quoi… … Dans ses photographies, Gilles Coulon donne de l’espace… de l’espace pour se placer à la distance que l’on veut pour contempler son œuvre. Dans cet espace qu’il nous offre, selon la distance que nous choisissons, nous pouvons voir les ciels blancs, les horizons secs, la terre poussiéreuse, la marche des hommes et des bêtes… On voit tout le mouvement et la transhumance. Mais nous pouvons voir aussi dans cet espace, au-delà de ces images, tout ce qui est en train de changer dans la vie de ces hommes. On peut voir leurs peurs actuelles et les dangers tout nouveaux qui les nourrissent.» A. Chab Touré